Skip to content

Le blog B2B de la relation client et des tournées commerciales

Retour au blog

Le Cloud français et ses atouts

Lorsque l’on utilise des applications sur nos téléphones pour sauvegarder ou partager des données ou des photos, on utilise parfois sans même le savoir le « Cloud ». Le concept de « Cloud computing » permet de mettre à disposition des données informatiques via Internet.

Pour les entreprises françaises, le Cloud présente de réels avantages

En effet, il permet de réaliser des économies d’échelle et contribue ainsi à la baisse des prix.
Le « nuage informatique » permet évidemment d’accéder à une plateforme de sauvegarde de données pour un très faible coût. De plus, le cloud permet aussi de réaliser de réels gains de temps puisque les procédures sont beaucoup plus allégées et l’utilisateur ne paie que les ressources qu’il utilise. Il n’a plus besoin de développer une infrastructure spécifique en amont, qui sous-tend aussi l’achat de matériel et les coûts d’installation. Un autre avantage non-négligeable est qu’avec le cloud, les entreprises n’ont plus à prévoir ou à anticiper leurs besoins en termes de capacité d’infrastructure. Ceci permet d’éviter les gaspillages et présente donc une réelle économie en coût mais également vis-à-vis des clients. En effet, si les capacités prévues sont insuffisantes, l’entreprise risque de se heurter à un mauvais retour de ses clients.

Avec le cloud, en cas d’un besoin en capacité supérieur, une mise à l’échelle peut être réalisée très rapidement et aisément. A l’inverse, si toutes les ressources ne sont pas utilisées, celles-ci peuvent être arrêtées et les frais correspondants n’ont donc plus à être payés.
Le cloud permet un gain énorme en termes de réactivité. Les nouvelles applications peuvent être mises en service très rapidement et quelques minutes suffisent pour déployer le nombre de serveur dont les utilisateurs ont besoin et de manière autonome, contrairement à une infrastructure classique qui requiert des délais se comptant en semaines pour commander, livrer et mettre en service un serveur.
Il s’agit en réalité d’un environnement en libre service. Le développement des applications s’en trouve accéléré, ce qui encourage aussi l’innovation.
Le cloud renforce aussi le phénomène de mondialisation puisque il permet de mettre en relation des utilisateurs potentiels présents dans toutes les régions du monde. En revanche, une infrastructure classique oblige à se concentrer sur une région du monde pour assurer une performance minimum.
Le cloud permet alors de déployer toutes les applications dans plusieurs régions du monde quasi-simultanément. Le coût s’en trouve réduit et la satisfaction des clients améliorée.

Le Cloud va donc avoir tendance à se développer au sein de toutes les entreprises, celle-ci y auront toutes recours tôt ou tard puisqu’il présente de nombreux avantages comparativement aux infrastructures classiques.
Le Cloud est par ailleurs présent dans tous les domaines de l’économie que ce soit dans les secteurs de la santé, des finances, de l’audiovisuel, de la presse, des assurances, de l’immobilier, du commerce, de l’enseignement ou dans le secteur public.

Le cloud souverain

Il faut toutefois souligner que le Cloud est encore plus original puisqu’il est souverain sur le territoire face un marché de plus en plus internationalisé. Considéré comme une nouvelle révolution industrielle, le cloud fait l’objet de toutes les attentions en France. Le gouvernement français l’a en effet inscrit comme l’une des trente quatre industries à privilégier dans son programme de réindustrialisation du territoire, mais aussi la commission européenne entend favoriser l’accès des petites et moyennes entreprises à ce nouvel environnement.
Enfin les directions des systèmes d’information suivent également la tendance puisqu’elles sont en effet les premières concernées. Elles externalisent leur infrastructures pour pouvoir se concentrer sur l’accompagnement des directions métiers dans la transition vers le numérique.

L'enjeu du cloud français

L’enjeu du cloud à la française est de laisser aux entreprises le pouvoir de décider de leur stratégie de développement des données et des applications en minimisant les coûts et les risques encourus. Le cloud français, a ainsi de nombreux atouts à faire valoir. Ainsi les données sont localisées en France, dans le respect de la législation, tout comme les données personnelles et les archives publiques qui sont protégées. De plus, une politique de sécurité s’est mise en place permettant l’élaboration d’outils très performants, en lien avec l'Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information.

Retour au blog

Scroll To Top